C’était Just son prénom…

C’est une autre légende du football qui s’en est allée, quelques semaines après Pelé.

Just Fontaine, c’était – et c’est encore – le meilleur buteur de l’Histoire sur une Coupe du monde. Ses 13 buts, en Suède, en 1958, 13 buts en seulement six matches, soit un ratio ahirissant de 2,16 buts par match, placent son record à un niveau si ce n’est inaccessible, du moins « himalayesque ».

Mais Just Fontaine, c’était aussi le sélectionneur de l’équipe de France à 33 ans, à qui les instances n’ont pas laissé le temps d’imprimer son style. Le football des Bleus, sous sa direction, était pourtant flamboyant et le succès aurait peut-être souri à ce technicien audacieux. Impatiente, la FFF le vira après seulement deux matches. Mais il faudra attendre onze ans et Michel Hidalgo pour que la France retrouve une phase finale de Coupe du monde.

Just Fontaine, c’est encore l’homme qui a mené le PSG à la montée en première division, en 1974, à l’issue d’un match retour de barrage mémorable contre Valenciennes et un but décisif de Jean-Pierre Dogliani, l’homme à qui il avait offert sa première sélection sept ans plus tôt.

Mais Just Fontaine, c’était surtout un homme humble, chaleureux, fidèle en amitié, qui n’abordait jamais le premier le sujet de son record. Seuls ses amis savaient qu’il avait choisi d’habiter rue de France, au numéro 13 bien sûr.

Avec ce tableau d’affichage bloqué à 13 minutes et 13 secondes, avec un score de 13 à 13, le CO Vincennes a voulu rendre hommage à un grand joueur et un grand monsieur.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
à lire aussi...
Appel aux bénévoles pour les tournois de Mai
Fermeture des synthétiques pour la tonte annuelle
Coup d’arrêt pour nos séniors A
Copyright 2020 CO Vincennes © Tous droits réservés.